Traitement d’une déchirure ischio-jambier

Un claquage ou une déchirure des ischios-jambier sont généralement produits à cause :

  • D’une incoordination motrice
  • D’un début d’activité à froid
  • D’une mauvaise information nerveuse entre le quadriceps et l’ischio
  • Des efforts en excentrique
  • D’une chute

Le traitement peut en principe commencer 6 semaines après le claquage ou la déchirure.

Objectif

  • Augmenter l’élasticité de vos fibres tendineuses et musculaire
  • Diminuer les tensions musculaires
  • Augmenter la vascularisation au niveau du tendon pour une bonne cicatrisation

Précision kiné

Il est important de chercher avec votre thérapeute la source du problème afin d’éviter la répétition de la blessure.

Hormis les facteurs de risque présentés dans l’introduction, il est primordial d’analyser la posture globale mais également les restrictions de mobilités au niveau du bassin par exemple et d’autres articulations.

Il est également nécessaire de retrouver un ratio ischio-jambier / quadriceps équivalent pour éviter tous risques de blessures.

L’exercice doit être approuvé par votre thérapeute.

Aucune douleur est permise !

Exécution

  • 3 séries de 10 exercices par séance

Progression en vitesse : lente durant les premiers jours, moyenne par la suite (1 semaine après par exemple)

Progression en répétition : Après chaque semaine il est important de monter en répétition. 8 répétitions au début pour arriver à 15 répétitions les semaines qui suivent.

Après cela, continuez en modifiant la vitesse sans modifier le nombre de répétitions.

Pour traiter en partie ces muscles-ci, Pensez à :

  • Bien reposer les pieds sur les anneaux
  • Maintenez les fesses levées lors de l’extension des jambes

Astuce

Ce traitement doit être mise en place de façon progressive et lente permettant aux tendons et muscles de cicatriser correctement pour arriver à une phase de normalisation.

Cet exercice est important afin d’améliorer la cicatrisation lors d’un traitement de kinésithérapie adéquat.

Important: Ces informations sont présentées ici dans le cadre de découverte du champ d’application de la kinésithérapie. Ces exercices doivent être effectués sans douleur et ne constitue pas un traitement de kinésithérapie. Si des douleurs persistent, contactez directement le kinésithérapeute pour un bilan clinique.

FR
NL FR