Améliorer son squat

La mobilité de la cheville est primordiale dans le CrossFit dans certains mouvements où le bassin doit atteindre une certaine amplitude comme pour le Squat par exemple.

Une bonne mobilité évitera la surcharge sur les articulations sus-jacentes comme la colonne lombaire et les épaules.

Objectif

  • Augmenter la mobilité de dorsiflexion de la cheville
  • Diminution de risque de surcharge au niveau du genou principalement

Meilleure stabilité en Squat profond

risque-entorse-kine-ganshoren-beersel

Précision kiné

Une mauvaise mobilité de cheville peut induire une pression trop importante sur les ménisques au niveau du genou lors d’un Squat-Clean.

Cette perte de mobilité peut induire des compensations au niveau du bassin pour pallier à ce manque de mobilité. Cela se retrouve plus particulièrement lors de la phase de montée du Squat.

Exécution

  • Contrôler la distance entre votre pied et le mur avec un mètre-ruban et/ou comparer avec le pied opposé
  • Pratiquez le mouvement jusqu’à sentir une sensation de limitation et d’étirement au niveau de la cheville
  • Une fois le mouvement contrôlé et assimilé : essayez de gagner en mobilité si nécessaire

Afin de contrôler la mobilité, pensez à :

  • Garder le talon au sol
  • Reculer lentement cm/cm pour trouver sa limitation
  • Garder le bassin parallèle au mur

Astuce

Une mobilité suffisante de la cheville doit être similaire que du pied opposé. La distance moyenne de bonne mobilité est de 5 à 6 cm entre l’orteil et le mur.

Points d’attention

  • Garder le torse le plus droit possible
  • Reproduire identiquement la même position avec l’autre pied
  • Le talon ne peut pas se décoller

Important: Ces informations sont présentées ici dans le cadre de découverte du champ d’application de la kinésithérapie. Ces exercices doivent être effectués sans douleur et ne constitue pas un traitement de kinésithérapie. Si des douleurs persistent, contactez directement le kinésithérapeute pour un bilan clinique.